Au fait, le « design thinking » à quoi ça sert ?

DECRYPTAGE //Cette approche créée dans les années 1980 est efficace pour satisfaire le besoin de changement des employés. Du management à la structure des organisations : le design thinking éclate les carcans.

Source : https://start.lesechos.fr/amp/82/15282.php?

 

Le redoublement du plan numérique à l’école

La stratégie pour faire rentrer l’école dans l’ère numérique engagée en 2015 patine sur son déploiement et la conduite du changement, un sujet classique dans les problèmes de transformation.

Source : Le redoublement du plan numérique à l’école

Le futur de l’éducation au numérique

“S’il y a bien un domaine qui a besoin d’être hacké, c’est l’éducation”. C’est ainsi que Stéphanie Pfeiffer, créatrice de HackEdu (un hackathon dédié à l’éducation), introduisait l’annonce de cet évènement hébergé par l’une des principales entreprises françaises de formation en ligne, 360 Learning. Elle poursuivait : “Hacker c’est donc se rebeller, détourner les codes, être à la limite de la légalité… pour faire avancer la société (..) Parce qu’une action vaut mieux qu’une critique, j’ai créé HackEdu, avec une conviction : l’éducation ne peut-être disruptée que par ceux qui la font”.

Des jeunes au bord de l’illettrisme numérique…

twitter.com/julienannart/status/1137245900387098629

Le Québec se dote d’un référentiel de compétences numériques au cœur de la formation des enseignants.

twitter.com/rochanek/status/1134547632209223680

Youtube, le nouvel outil pour sensibiliser les jeunes à la littérature – rts.ch – Sciences-Tech.

Utiliser les codes d’internet pour intéresser les jeunes à la littérature, voilà le pari que font de plus en plus d’enseignants romands. Le « Booktube » a fait son entrée dans les classes avec succès.
— À lire sur www.rts.ch/info/sciences-tech/10246777-youtube-le-nouvel-outil-pour-sensibiliser-les-jeunes-a-la-litterature.html

Le responsable formation est mort, vive le responsable du développement des compétences !

Si le métier de DRH fait l’objet de nombreuses publications parlant de sa « nécessaire transformation », on peut au moins constater que l’intitulé de sa fonction n’a pas changé : Directeur des ressources humaines. Il n’en va pas de même pour le responsable formation, désormais désigné sous le (long) vocable de « Responsable formation et développement des compétences ». Un changement fondamental et un véritable challenge pour ceux qui exercent cette profession.